Retour aux articles

Lorsque le marché est très actif, il est très fréquent que les acheteurs renoncent à un grand nombre de conditions courantes afin d’avoir une meilleure chance d’acquérir une propriété.

Bien que cette approche puisse être favorable à quelqu’un qui souhaite se démarquer des autres offres, il est important de comprendre qu’en agissant ainsi, vous renoncez également à certains droits. Il existe deux conditions principales auxquelles les gens renoncent habituellement – voici ce que vous devez savoir à leur sujet.

Renoncer à l’inspection

Il y a très peu de cas dans lesquels nous pourrions recommander cette tactique. Si vous disposez déjà d’un rapport d’inspection récent ou s’il s’agit d’une propriété flambant neuve, vous pouvez peut-être vous en sortir. Mais, en général, il est fortement recommandé de procéder à une inspection, surtout dans le cas d’un premier achat.

Lorsque l’on renonce à cette condition, on abandonne automatiquement notre garantie légale. Même si, par la suite, vous poursuivez l’ancien propriétaire pour un motif quelconque et que l’affaire est portée devant un juge, ce dernier vous demandera si vous avez fait inspecter la propriété.

Vous répondrez « Non, je ne l’ai pas fait. C’était un marché concurrentiel et je n’ai pas pu le faire ». Le juge vous dira alors « Dans ce cas, vous n’étiez pas un acheteur prudent, et je vais rejeter cette affaire parce que vous avez renoncé à vos droits : vous n’avez pas fait tout ce qui était possible pour obtenir le maximum de renseignements et, de ce fait, cette action en justice n’est pas recevable ».

Beaucoup de gens supposent qu’ils seront couverts, quoi qu’il advienne, mais si vous ne pouvez pas prouver que vous avez fait preuve de diligence raisonnable, vous n’aurez aucune chance.

Renoncer à l’examen des documents

Cette condition s’applique généralement aux condos. Elle comprend des documents comme les états financiers et les procès-verbaux des réunions, qui décrivent certains facteurs comme le fait que l’association dispose ou non d’un fonds de prévoyance et le montant que vous devez prévoir dans votre compte pour couvrir les problèmes éventuels (toit, fenêtres, etc.).

Lorsque vous achetez une part d’un immeuble, vous êtes responsable de tout ce qui arrive à l’immeuble lui-même. Par conséquent, si vous voulez savoir dans quoi vous vous engagez, vous devrez examiner ces documents au préalable – sinon, vous risquez de vous exposer à de sérieux problèmes.

L’importance de faire preuve de diligence raisonnable

Lorsque vous renoncez à certaines conditions, vous consentez à un gain à court terme, mais vous vous exposez à des difficultés éventuelles à long terme. Il est rare qu’une propriété ou une maison vaille la peine que vous renonciez à vos droits fondamentaux en tant qu’acheteur. Soyez donc vigilant(e), faites vos recherches et si vous avez besoin de conseils en cours de route, notre équipe est prête à vous aider.

Partager :