Retour aux articles

Beaucoup de gens se lancent dans l’achat, la rénovation et la vente rapide de maisons (flip immobilier) pour parfaire leur sens du bricolage et, avec un peu de chance, réaliser un bénéfice rapide. Mais que se passe-t-il si vous tombez amoureux de votre flip? Ou si vous avez envie d’installer votre famille dans cette maison en particulier et que vous ne voulez vraiment pas déménager?

Ces questions peuvent donner lieu à un grand nombre de réponses différentes, mais il est vraiment important de comprendre certaines variables avant de prendre une décision.

Dans le cas qui nous occupe, nous partirons du principe qu’il s’agit d’un professionnel du flip à demeure. C’est-à-dire d’une personne qui achète une maison, la rénove entièrement, l’habite pendant un an pour éviter l’impôt sur les gains en capital, puis vend la propriété et passe au projet suivant.

Pour certains, il s’agit là d’un excellent moyen de gagner de l’argent. Toutefois, si cette activité constitue votre principale source de revenus, le fait de ne pas passer au projet suivant devient problématique. Si vous ne vendez pas votre bien actuel, vous ne disposerez pas des revenus ou des liquidités nécessaires pour réaliser le prochain flip. Cela signifie que vous vous retrouverez dans une impasse pendant un certain temps.

Notre raisonnement est simple : à quel point aimez-vous cette maison? Si vous voyez vos enfants grandir dans cette maison, si vous tombez amoureux du quartier, des écoles, des parcs, des équipes sportives, etc. alors cette maison occupera une place très importante dans votre vie.

Si vous décidez de rester…

La qualité de vie a un prix, et c’est l’équilibre que nous essayons toujours de trouver : qualité de vie contre bénéfice contre revenus contre investissements, et ainsi de suite.

Par conséquent, si vous voulez vraiment passer votre vie dans cette maison, formidable! La première étape consistera à la refinancer et à obtenir le meilleur taux possible de la banque. 

La deuxième étape consistera à examiner les faits. Vous faites ça chaque année, ce qui signifie que vous êtes doué(e) pour les flips immobiliers. Maintenant, vous devez envisager d’emprunter de l’argent à d’autres personnes ou de trouver un partenaire pour réaliser quelques opérations afin de récupérer le capital que vous avez utilisé.

De cette façon, après deux ou trois ans d’utilisation du capital d’une autre personne ou de partenariat avec une ou plusieurs personnes, vous serez peut-être en mesure de revenir sur le marché par vos propres moyens. Bien sûr, vous ne bénéficierez plus de la déduction sur les gains en capital. Mais si vous êtes talentueux, vous devriez être en mesure d’obtenir les marges dont vous avez besoin pour poursuivre votre activité de flips immobiliers.

C’est la meilleure suggestion que nous puissions faire à toute personne dans cette situation; quelle aurait été la vôtre? Dites-le-nous dans les commentaires ci-dessous!

Partager :